km.azerttyu.net

Accueil > Du km au texte > divers > Snip’heure, Le printemps

Snip’heure, Le printemps

mercredi 27 août 2008, par km

Il y a quelque temps, j’avais commencé un scénario pour un court métrage.
Il ne verra surement jamais le jour, mais au moins ça laissera une trace.

01 SEQ Jour/Extérieur

Crissement de gravier, un homme s’approche d’une balustrade. Dans une main, il tient une mallette. En contrebas, un square. Des jeunes gens se promènent, se reposent sur l’herbe ou sur des bancs.
Après une inspection rapide du regard, l’homme pose sa mallette au sol et l’ouvre.

Il sort un fusil, installe un silencieux ainsi qu’une lunette.

Une fois l’arme prête et posée sur la rambarde, l’homme regarde sa montre. Les aiguilles indiquent 11h58.

Le sniper s’allonge.

Une sonnerie de téléphone, le sniper d’une main met en place son oreillette.

Le SNIPER

J’écoute.

une voix

Est ce que tout est prêt ?

Le sniper, à travers la lunette de son arme, balaye le square. Son arme s’arrête sur une jeune femme en train de lire.

LE SNIPER

Oui.

La femme ferme son livre, se lève. L’homme maintient sa visée sur la place laissée vacante.

Une voix

Ah la jeunesse quel beau moment. Moments où l’on peut se prélasser au soleil. Ce temps m’est bien loin.

L’homme balaye de son arme le parc. La lunette s’attarde sur un jeune couple allongé dans l’herbe.

LE SNIPER

Grmmpfff

Le couple s’embrasse.

une voix

Hummm Cette odeur.... Pas de doute le temps des beaux jours est arrivé. La nature reprend ses droits. La preuve avec ces oiseaux qui chantent le soleil et le ciel. Les arbres qui effleurent de leur bourgeons l’air. Ces arbres qui se pavanent de leur branchages. Ces branches qui protègent ces jeunes gens en train de se retrouver.

Les passions se réveillent. Elles sont souvent éphémères. Parfois, elles débouchent sur une histoire d’amour. L’instant des lendemains remis à plus tard. Ce sont ces moments dont il faut profiter le plus. Ici se profile la trame qui forgera l’avenir du couple. Parfois, un été passera puis l’hiver. Dans de très rares cas, d’autres saisons se suivent les unes après les autres.

Une respiration.

Malheureusement, toute histoire qui commence doit se finir un jour, c’est ainsi.

Le sniper arme son fusil. Un homme de dos est assis sur un banc. Il est en pleine conversation telephonique.

LE SNIPER

Il est l’heure.

une voix

Je sais.

Au loin, un clocher sonne son premier coup de cloche.

L’homme assis raccroche.

Le sniper tire.

L’homme s’affaisse et laisse tomber son téléphone.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.