km.azerttyu.net

Accueil > Du km au texte > informatique > PW2008 : Jeudi

PW2008 : Jeudi

mardi 18 novembre 2008, par km

Paris Web est l’évenement francophone pour tous ceux qui s’interessent de prés ou de loin aux technologies du web. On parle d’accessibilité, de standard dans un contexte de production "industriel"

J’ai commencé à faire un résumé global, mais ayant du mal à faire un résumé succinct pour publication rapide, je le découpe en plusieurs parties.
Commençons donc par le début.

Ergonomie des interfaces riches

Le bal a été ouvert par Amélie Boucher de Altima qui nous a parlé des réflexions que l’on pouvait avoir lors de la réalisation d’une interface.
Si un utilisateur ne s’approprie par l’interface, on aura beau proposer la "killer application" cela ne changera.

Qualité et accessibilité Web : vers l’amélioration continue

Nous avons enchainé avec Élie Sloïm de Temesis qui nous a pas mal parlé de leur projet mon opquast.
Toutefois le plus intéressant est l’approche proposée. L’important n’est pas de dire que nous sommes "Maitre 8° Dan XHTML" mais de dire que nous faisons tout notre possible pour améliorer nos services et restons ouvert tout retour utilisateur. De plus on peut noter que les critères d’amélioration des services sont à l’appréciation de chacun. Et que c’est critères peuvent s’intégrer dans un raisonnement de masse

Travailler dans le présent

Pour nous aider à bien digérer Christian Heilmann de Yahoo nous a fait un show impressionnant. Même moi dont ma connaissance de l’anglais est légendaire a pu apprécier la conférence et surtout comprendre les points les plus importants.
Dans les points à noter, devons nous utiliser les tables la réponse de Christian est clair http://www.shouldiusetablesforlayou...
Sur son site nous pouvons trouver le résumé de sa présentation

Accessibilité : des volontaires

Dans la foulée de Christian, nous avons eu droit à un show des plus terribles avec Aurélien Levy de Temesis et Stéphane Deschamps de Violet (blague PW2008 inside). Ils ont réussi à nous mettre à la place de personnes ayant divers handicaps. Tout d’un coup on se rend compte le calvaire vécu par nombre de d’aveugles, daltoniens, sourds ou autre.

Internautes et robots de moteurs de recherche, mais comment font ils ?

Pour conclure les conférences, Alix Lassaigne de Webformance et Christophe Cotin-Valois de Digitas ont tenté de nous expliquer comment les robots et les vrais utilisateurs faisaient pour se retrouver dans la jungle de l’information qu’est le net.
Le sujet aurait pu être intéressant mais ils n’ont pas su trouver leur public. Ils ne savaient pas à qui ils s’adressaient et ont louvoyé entre différentes approches. Dommage mais cela sera mieux la prochaine fois.

Table ronde

Enfin pour conclure la journée, une table ronde a été menée avec tous les participants. Je retiendrais que l’accessibilité, thème générique de la journée, n’est pas que pour les "handicapés".
Je met ce terme entre guillemet car en fait nous sommes tous des handicapés de quelque chose. Alors rendre accessible c’est se rendre service aussi.

Mon bon point

Entendre parler d’accessibilité et voir en temps réels 3 interprètes en LSF, c’est vraiment dément. Chapeau !!!

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.