km.azerttyu.net

Accueil > Du km au texte > Téléphonie > Rooter FP2 (fairphone)

Rooter FP2 (fairphone)

mardi 27 décembre 2016, par km

Fairphone dans son effort de donner le maximum de maîtrises pour l’utilisateur propose un ROM dédiée à installer soit même.
Dans certains cas, on souhaite profiter du système par défaut tout en conservant ses données et obtenir les pleins pouvoirs. Voici la procédure suivie, elle reprend et complète les informations présentes sur le forum de fairphone

Pré requis

De toute évidence, il nous faut un téléphone FP2. Toutes les opérations sont réalisées depuis un poste Linux sous Debian.
Le téléphone allumé est branché via USB à notre ordinateur.

Contexte

La solution retenue est de flasher (remplacer) une partie du système de base, la partie boot pour fournir les droits root au système global via l’apk superuser.

Pour faire cette modification, on utilise les applications dédiées adb et fastboot

Activer le mode développeur

Pour prendre la main sur son téléphone via adb il est nécessaire d’activer le mode développeur..
L’option est cachée et pour l’activer, ils s’agit depuis
Paramètres > À propos du téléphone > Numéro de build
de taper 7 fois sur le numéro de build.
Une alerte apparaîtra sur le téléphone indiquant que nous sommes devenus développeurs.

On note aussi la version du build, elle nous servira plus tard, dans mon cas, il s’agit de r4275.1_FP2_gms70_1.10.1

Détecter le Fairphone

Maintenant on autorise adb/fastboot à prendre la main via le port usb.

Pour commencer on détermine quel est le périphérique USB à associer.

  1. km@:~# sudo lsusb
  2.  
  3. Bus 003 Device 002: ID 8087:8000 Intel Corp.
  4. Bus 003 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub
  5. [...]
  6. Bus 001 Device 039: ID 2ae5:904e
  7. [...]
  8. Bus 001 Device 001: ID 1d6b:0002 Linux Foundation 2.0 root hub

Télécharger

La ligne qui nous intéresse est celle contenant 2ae5 : il s’agit du code fabricant associé à Fairphone.

On ajoute une règle udev permettant la prise en main via adb.

km@:~# sudo nano /etc/udev/rules.d/51-android.rules

km@:~# sudo /etc/init.d/udev restart

À partir de maintenant, nous répondons aux prérequis pour exécuter ADB depuis notre ordinateur.

Installer ADB

Debian fournit des paquets pour utiliser le SDK android et donc adb mais ceux ci ne sont pas compatibles avec la version 5.x d’android présent sur le FP2.
Nous ferons donc une installation manuelle. Pour commencer on télécharge les outils de base "tools" depuis le site officiel https://developer.android.com/studio/index.html#downloads qu’on désarchive dans un répertoire dédié.

km@:~/FP2# unzip android-studio-ide-145.3537739-linux.zip

Cette archive ne contient que le strict minimum et entre autre le binaire android qui permet d’obtenir des modules annexes dont les commandes adb.

Pour ceci on télécharge les éléments manquants via le sdkmanager. On prendra les paquets proposés par défaut, ni plus, ni moins.

km@:~/FP2# tools/android

Lors de l’installation, vous verrez une demande apparaître sur votre téléphone. Cette demande permet d’appareiller votre téléphone avec l’instance adb de votre ordinateur, il vous accepter.

Une fois l’installation réalisées, on peut vérifier la bonne communication avec le téléphone :

  1. km@:~/FP2# platform-tools/adb devices
  2. List of devices attached
  3. fe6gf64b device

Télécharger

Télécharger le boot.img

Sur la base du travail de phh retsifp fournit des images boot prêtes à l’emploi. Depuis https://fp2.retsifp.de/ on récupère l’image eng adapté à au build de notre FP2.

On utilisera la version eng qui est la plus générique et offrant la meilleure compatibilité. Pour comprendre les différentes versions (saveurs), je vous renvoie sur l’article de fond

  1. km@:~/FP2# stat boot-fairphone-FP2_gms70_1.10.1-su-eng-r282.img

On est paré pour mettre à jour notre téléphone et profiter du mode root/superuser.

 Mettre à jour le boot

  1. km@:~/FP2# cd platform-tools
  2. km@:~/FP2# sudo ./adb reboot bootloader
  3. km@:~/FP2# sudo ./fastboot devices
  4.  
  5. km@:~/FP2# sudo ./fastboot flash ../boot boot-fairphone-FP2_gms70_1.10.1-su-eng-r282.img
  6. target reported max download size of 536870912 bytes
  7. sending 'boot' (13975 KB)...
  8. OKAY [ 0.439s]
  9. writing 'boot'...
  10. OKAY [ 0.191s]
  11. finished. total time: 0.631s
  12.  
  13. km@:~/FP2# sudo ./fastboot reboot
  14. rebooting...
  15. finished. total time: 0.102s

Télécharger

 Installer un gestionnaire d’accès root

Une fois le téléphone flashé, on a besoin d’une application qui puisse prendre en charger l’autorisation du mode root. Pour ceci on utilise l’application Superuser de phhusson qui compléte le boot.img téléchargé au début.

 Et voilà

C’est fini. On peut tester le mode root en :


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.