km.azerttyu.net

Accueil > Du km au texte > informatique > Php4 : le mamouth indétronable

Php4 : le mamouth indétronable

vendredi 4 avril 2008, par km

Alors qu’on nous parle depuis un petit moment de la version 6, que php5 est censé déchirer par rapport à php4, force est de constater que cela fait un bon moment que ce dernier tient bon (encore !)

Introduction

Hier soir, j’ai assisté à une conférence php sur Lyon animée par l’afup.
La future de php nous a été présenté, la version 6.

N’étant pas expert, ma premiére question à la sortie de la conférence a été "Pourquoi nous parler de la version 6 alors que beacoup de monde est en php4 ?".

Damien de Nexen m’a un peu éclairé sur le pourquoi du comment. En espérant avoir bien compris l’idée, voici un petit résumé.

Php4 : le langage de tout le monde

Php4 voir version 3 a été le langage de référence où le web devenait accessible à tous.

Toutefois pour avoir sa galerie photos ou son site de présentation, il fallait mettre la main dans le camboui. On se devait de trouver les scripts qui allaient bien, trouver son hébergeur et monter le tout de ses mains.

Par conséquent les hébergeurs pour répondre à la demande des utilisateurs ont du se mettre à php4 de grès ou de force.

php5 : la transition

La version 5 est arrivée au moment où les sites communautaires ont explosé.
C’est une nouvelle approche du web qui se fait jour. Il n’est plus nécessaire de mettre les mains dans le moteur.

Pour mettre en ligne ses photos, Il nous suffit d’ouvrir un compte sur flickr.
Pour son site personnel, nous trouverons entre autre skyblog ou bien scriibe.

La demande ayant été déplacé sur d’autres structures, les hebergeurs qui ont optimisé leurs systèmes à base de php4 n’ont pas besoin d’en faire plus.
Finalement le gros du grand public ne ressent plus ce besoin d’avoir "son" outil à configurer.

Cela met sûrement un certain nombre d’utilisateurs mais il faut croire que leur proportion est trop faible vis à vis des "risques" liés à la migration logicielle (temps, impact, ...)

php6 : le monde de l’entreprise

Php6 semble très prometteur mais pour le moment reste encore une arlésienne. Le développement prend son temps et il n’y a pas de forte pression du fait que php5 n’est pas encore le nouveau standard.

Rien de surprenant, le public a changé et n’as plus les mêmes besoins. Il faut proposer un outil offrant des innovations conséquentes (le support unicode) et qui maintienne une forte compatibilité ascendante.

De l’utilisateur lambda (captif des sites communautaires), nous passons à un public professionnel qui a des exigences très différentes.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.